Pourquoi ma carte bancaire a-t-elle été débitée par Skype alors que je n'ai effectué aucun achat Skype ?

Si vous pensez que votre carte bancaire a été débitée à tort par Skype, c'est probablement pour l'une des raisons suivantes.

Il s'agit d'un paiement récurrent

Si vous avez acheté du crédit Skype par le passé, vous avez peut-être configuré la recharge automatique pour votre compte. La recharge automatique augmente automatiquement votre solde de crédit Skype lorsqu'il devient inférieur à un certain montant, ce qui vous permet de n'être jamais à court de crédit Skype.

Pour cesser d'augmenter votre solde de crédit Skype, vous pouvez annuler la recharge automatique.

Si vous avez souscrit un abonnement, celui-ci est renouvelé automatiquement à la fin de la période initiale et le paiement récurrent est effectué en utilisant le mode de paiement que vous avez utilisé pour vous inscrire. Pour mettre un terme aux paiements récurrents, vous devez annuler votre abonnement.
 

Il s'agit d'une autorisation de prélèvement

Lorsque vous vous inscrivez pour un essai gratuit, une transaction en attente d'une valeur de 1 €, 1 £ ou 1 $ peut apparaître sur votre relevé bancaire. Ne vous inquiétez pas, vous n'aurez pas à payer cette somme.

Votre carte a fait l'objet d'une utilisation frauduleuse

Il est possible que votre carte ait fait l'objet d'une utilisation frauduleuse pour l'achat de crédit Skype. Nous prenons toutes les précautions nécessaires pour nous assurer de ne traiter que les transactions autorisées. Cependant, les malfaiteurs ont développé de nombreuses techniques, notamment des générateurs de numéros de carte et des listes de cartes volées, pour accéder aux informations personnelles des cartes bancaires.

Si votre carte est une carte de crédit, vous n'êtes en aucun cas tenu responsable de cette transaction. Toutes les grandes sociétés émettrices de cartes de crédit ont des règlements qui vous protègent contre ce type d'abus.

Si votre carte est une carte de débit, votre établissement bancaire est tenu de vous rembourser le montant des transactions frauduleuses.

Nous vous recommandons vivement de contacter sans tarder l'émetteur de votre carte pour l'informer de ces transactions non autorisées afin qu'il s'assure qu'aucun autre débit frauduleux n'est effectué sur votre carte.

Nous entamerons également une enquête pour essayer d'identifier et de bloquer les commandes frauduleuses associées à votre carte bancaire enregistrée dans notre système. Si vous avez un compte Skype, contactez notre service clientèle et fournissez les informations suivantes :

  • Les 6 premiers et les 4 derniers chiffres de la carte de crédit utilisée pour l'achat. IMPORTANT : n'envoyez pas le numéro de carte complet.
  •  Le nom du titulaire inscrit sur la carte.
  •  Le pays d'émission de la carte.
  • Les dates exactes (ou les numéros de commande) des transactions frauduleuses figurant sur le relevé de compte de votre carte de crédit.

Nous souhaitons vous rappeler que cette mesure mettra uniquement un terme aux commandes frauduleuses dans notre système, mais qu'elle ne résoudra pas les problèmes liés à d'autres transactions frauduleuses réalisées avec votre carte. Il est donc essentiel que vous contactiez l'établissement financier propriétaire de votre carte.

Si vous ne possédez pas de compte Skype, vous pouvez nous contacter à l'adresse e-mail suivante : contactus@skype.net 

 

 

 

Ceci a-t-il répondu à votre question ?

Merci pour vos commentaires.

Saviez-vous que les vidéoconférences étaient possibles avec trois personnes et plus partout dans le monde avec Skype Premium ? En savoir plus.

De quelle autre manière pouvons-nous vous aider ?

Vous pouvez toujours poser votre question à notre communauté ou si vous voulez donner votre avis pour améliorer cette FAQ, vous pouvez le faire ci-dessous. En savoir plus à propos de l'assistance Skype.

Important : N'entrez pas d'informations personnelles (comme votre pseudo Skype, votre adresse e-mail, votre compte Microsoft, votre mot de passe, votre vrai nom ou votre numéro de téléphone) dans le champ ci-dessous.

Partager cet article